Au chapître des quelques relations conflictuelles que j'entretiens, celle-ci tient assurément un des tous premiers rôles...

Inscrite le 6 Novembre dernier, je trouve du travail et commence le 8.
Quelques jours plus tard, je reçois une convocation...
Problème informatique sûrement, cette convocation ne contient ni date, ni heure...!!!...
Cela pourrait presque prêter à sourire !
Je téléphone donc à mon antenne, leur signalant par la même occasion ma reprise de travail.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, il me semble qu'il s'agisse là d'une raison valable pour ne pas se présenter à un entretien Assedic ou ANPE, non...?!?...

Et bien, visiblement pas pour eux...
Puisque j'ai été quelques jours plus tard radiée pour une période de deux mois et qu'hier soir, après avoir déclaré fin Novembre "officiellement" que je n'étais plus en recherche d'emploi comme le veut l'usage, j'ai reçu un courrier m'informant de leur décision de saisir le Préfet afin d'obtenir de lui ma radiation définitive des fichiers de demandeurs d'emploi...

Deux jours de chômage...
Pour la petite histoire, 48,84 € d'indemnités...
Aujourd'hui, smicarde mais heureuse car active...

Quand je pense à toutes ces personnes autour de moi qui touchent plus de 1500 € ***Au chômage, si si, je vous assure...!*** et qui ne cherchent même pas de boulot ***Après tout, on peut difficilement leur en vouloir, à ce tarif-là...!***...
Quand j'anticipe et que je pense à la façon dont il va me falloir me battre afin que tout ceci rentre dans l'ordre et qu'il n'en reste aucune trace dans mes dossiers...
Quand je me dis que les personnes qui sont à l'origine de tout ça ont la chance, elles, d'avoir un boulot, et qui plus est un boulot d'où elles sont indéboulonnables...

Je ne peux me dire qu'une chose...

Travaillez plus...
Pas sûre qu'on vous emmerdera moins...

;-)

...