Rome

Je ne peux pas évoquer Rome sans laisser ici, avec cette sublimissime photo, un texte écrit au printemps dernier pour un vacancier Romain de ma connaissance...
.-)

"Rome...
Ville éternelle !!! Ville magique !!!

Alors, dans mes rêves, je jette quelques vêtements légers dans une valise, des voiles et du lin, accroche à mon visage le plus enjôleur des sourires, je te prends la main et nous voilà partis.
Juste un week-end, afin de "coincer la bulle dans ta bulle" comme le dit la chanson !

Rome, ville sensuelle où les regards des hommes s'attardent langoureusement sur les courbes féminines, parfois jusqu'à l'indécence.
Je ne connais pas une femme qui ne pourrait se sentir dans cette ville la plus désirable de la Terre...

En parcourir les rues en toute complicité.
S'attarder dans les ruelles désertes, sentir monter d'inavouables idées, s'embrasser au clair de lune au pied du Colisée.
Me jeter dans la fosse aux lions... OK ! A une seule condition : c'est toi le lion !!!
Parcourir les vestiges de l'antique Forum, se cacher dans ses nobles ruines...
Il y a toujours des touristes partout à Rome, aucun moyen d'être tranquille...!!!
Mais nous avons tous les deux le goût du risque...!
Les vieux chats errants nous surprendront probablement, ta main glissée sous ma jupe, tous deux riant de nos audaces, et alors pourront le miauler à la Terre entière !

Rejouer la Dolce Vita dans la Fontaine de Trevi...
Sans grande originalité, certes, juste un peu de sensualité...
S'offrir une pause sur la Piazza di Spagna...
Ses escaliers en haut desquels il semble que la ville entière nous appartient.
Admirer les Italiennes...
Pas toutes aussi sexy que la Belucci, mais elles ont pourtant un je-ne-sais-quoi qui en fait des femmes à part !
Adriano Celentano en musique de fond...
Envie de se perdre dans les marbres et les ors des palais.

Marcher jusqu'aux confins de la ville, atteindre enfin le Vatican en espérant y retrouver cette lumière si particulière qui l'éclairait lors de ma dernière visite...
Le voir aujourd'hui sous un autre oeil... La "faute" au Da-Vinci-Code !!!
Trouver sur la route du retour un petit resto tranquille, tout simple...
Antipasti, pasta, prosciuto di Parma, Asiago, Tiramisu, Limoncello...
Que de douceurs, que de magie rien que dans leur nom, on voudrait toutes les goûter !!!
Un petit Espresso bien mousseux, pour finir, sur un coin de comptoir...
Sauter dans le dernier métro.
La rame est vide...
Me coller à toi quand même, qu'importe...
Sentir ton désir au travers du lin de ton pantalon...
Sourire effrontément aux caméras de vidéo-surveillance !

Regagner notre chambre d'hôtel, notre radeau de naufragés au milieu de cette ville si pleine de tentations...
Faire l'amour, encore, encore, encore et encore...
Tes mains, mes lèvres, ton corps, ma bouche...
Faire l'amour les yeux dans les yeux, le plus indicible des abandons, nos regards et nos visages trahissant alors la moindre de nos émotions, le plus petit des frissons tout comme la plus grande confiance...
Être bien...Simplement être bien...

... Je m'aperçois que je sais si peu de choses sur l'homme que je viens d'emmener dans ce tourbillon romain...
Je voudrais connaître tes yeux...Découvrir ton sourire...
Tu sais tout ça de moi, toi !!!
Mais...
Me sentir "aveugle" ne m'empêche pas de me sentir bien...!
Alors... Qu'importe !!!"

...