Ados

Oui oui... Vous avez bien lu...
"Ils vont trop te kiffer"...
Et ça n'en a pas l'air comme ça, mais c'est une petite phrase qui hier m'a fait drôlement chaud au coeur !

On la doit à une de mes petites collègues à qui je venais d'apprendre que je quittais la Fnouc, et accessoirement la région, pour m'en aller rejoindre mon Preux Chevalier dans sa Normandie natale.
*** Oui, oui mon Coeur, petite montée en grade du dimanche, ça a tout de même un peu plus de classe que "Camembert" et, vues les circonstances, ça s'impose même dirais-je ! ***

Elle devait être une des rares du magasin à ne pas être au courant vu que je ne m'en suis jamais cachée et que j'ai même fait très tôt part de mes projets à ma hiérarchie.
Bref, la voilà me noyant sous un flot continu de questions. Plus ou moins indiscrètes, mais le tout fait sans arrière-pensée, alors je m'y suis, de bonne grâce, pliée !!!

Alors la conversation a très vite tourné autour de la condition de "Papa divorcé" du Chevalier (C'est bon, le dimanche, hein, mon Coeur !) et, par conséquent, de sa progéniture...
Et combien ils sont...? (Petit indice : pas six comme sur la photo !)
Et vont-ils vivre avec vous...?
Et, des filles ou des garçons...?
Et quel âge ils ont...?
Et... Ils te connaissent...???
Ben là...
J'ai bien été obligée d'avouer que non...
Et que ça me fichait une sacrée trouille de les rencontrer...
Et que j'espérais que tout allait bien se passer...

D'où le "Ils vont trop te kiffer" qui m'a tant fait plaisir et m'a aidée à passer une après-midi presque cool, en état de semi-lévitation... ;-) !

Merci Sam !!!

*