Une fois par mois, c'est la même chose...
Je prends le chemin qui me mène au travail, heureuse... Parce que, oui, oui, j'aime mon travail...
J'y arrive, dynamique, motivée, prête à abattre des montagnes et... Là... C'est le drame...!

Des caisses et des caisses de marchandise...
Là, dans le vestiaire, en enfilant mon "habit de lumière", je gamberge... Forcément...
Peut pas être "Chagrin d'école", ça sortait hier...
Les "Millenium" que je commande depuis des mois et qu'ils se décident enfin à m'envoyer...???
Non... Pas encore du "Scarpetta"... Ceux-là, si je compte bien, comme j'en ai vendu un par jour cette semaine, j'ai maintenant de quoi tenir à ce rythme jusqu'à la mi-octobre...

Ou alors...
Non...
Pas ça...
Pas déjà...
Les Harlequin...???
Mais ça fait à peine un mois que j'ai reçu les précédents...!
Ah oui... Un mois... Déjà...

DansLesBrasDuPrincePrisonni_reDeLaPassion

Et bien, voilà... Ma "journée Harlequin", c'était hier...!

Et, en plus de "Dans les bras du prince" et "Prisonnière de la passion", j'ai aussi reçu les chefs d'oeuvres suivants :
"Un milliardaire trop séduisant"
"Le frisson du souvenir"
"La maîtresse du play-boy"
"La vengeance de Vincente Farnese"
*** Celui-ci mérite une mention spéciale puisque, sur sa couverture, apparaît un macaron "Vengeance et passion", au cas où on ne soit pas bien sûr de ce que l'on est en train d'acheter observer ! ***
"Un odieux mari"
"Un si doux mensonge"
"Sept jours pour s'aimer"...

Avec, à chaque fois, le même couple gnan-gnan sur la couverture...
Lui, chemise déboutonnée jusqu'au nombril, le noeud papillon tout dénoué, les pectoraux saillants et luisants...
Elle, portant une magnifique robe fendue, dont les bretelles lui glissent de l'épaule, dans une pose on-ne-peut-plus naturelle !
Et le décor, parlons-en du décor : riche, des tentures et des dorures à chier partout, devant une maison de carton-pâte...

Quoi...???
Tout ça ne vous donne pas envie...???
Vous ne viendriez pas m'en acheter un ne serait-ce que pour m'aider un peu dans la lourde tâche qui est la mienne : écouler les 150 niaiseries reçues ce matin...???

Je vous assure, vous ne savez pas ce que vous râtez : Harlequin, c'est le champion de l'amour !!!

*