De retour...
J'espère que votre journée d'hier a été douce.
La mienne a été pour**e... ;-) !
Elle m'a laissée complètement claquée et je me suis effondrée à peine posée dans mon lit.
Enfin... C'est derrière moi désormais et j'ai maintenant beaucoup mieux à faire.
Je vous livre donc la suite de mes aventures !

Donc, dans mon panier, la B.
Seulement...
Il est 10h22.
Je retourne sur la fiche de la A...
Toujours indisponible.
10h24, j'ai au passage trouvé deux ou trois babioles pour gonfler le panier...
La A toujours pas dispo...
L'heure tourne, je dois bientôt partir travailler et je suis encore devant mon ordi, en peignoir...
Le chat se demande ce que je fabrique.
10h26...
La fiche de la A...
Dispo !!!
Je clique... Trop tard...
"Malheureusement, cet article n'est plus disponible à la vente"...
Là, je m'énerve...
Et vide tout le panier...
Il faut que je file me doucher, je vais être en retard...
Dans l'escalier...
"Non... Je ne peux pas... Ils sont trop craquants, ces petits abat-jour"...
Je remonte tout courant, me connecte...
La A est dispo... A nouveau... Yessss, ça marche : je la glisse dans mon panier...
Vite vite... La B maintenant...
Aïe... Epuisée...
Mais ce n'est pas possible, je suis maudite...
Et une idée me vient, je me dis qu'il y a forcément quelque part, devant son PC, une personne qui veut la même chose que moi et je prends une décision : je pousserai sa patience à bout, elle finira par abandonner...!

Du coup, ça me rappelle une scène ahurissante vécue pour de vrai un premier jour de soldes du temps où je travaillais aux Galeries Lafouyette.
Deux femmes avaient repéré la même paire de chaussures, soldée.
Chacune s'était emparée d'un pied, aucune ne voulait céder.
Elles ont passé la journée là, assises au pied d'un escalier jusqu'à ce qu'on leur "confisque" les chaussures en question et qu'on les mette dehors car le magasin allait fermer...
Comme si 70% de réduction justifiaient une telle attitude... ;-) !
Et bien, je vous le dit...
Hier, ça justifiait amplement une telle attitude ;-) !!!

L'heure tourne, il est 10h30.
Je n'ai toujours réussi à "empocher" que la A.
Mon "panier" ne reste valable que 15 minutes à partir du moment où j'y ai déposé le dernier article, alors il aura vu tour à tour défiler un lustre, un pèle-mêle, un bougeoir, divers photophores, une potiche, retirés aussitôt, car mis là juste pour gagner du temps...
10h31...
Que le A, encore et toujours...
Le B...
Un petit tour sur la fiche produit...
Oui oui oui...!
Il est à nouveau disponible...
Je clique, ça ne marche pas.
Rafraîchir la page, cliquer à nouveau, à la vitesse de l'éclair...
Enfin, ça y est !!!

J'ai les deux abat-jours de mes rêves dans mon panier !!!

Je vide le superflu, j'attrappe mon sac à mains.
Je me dis que je ne serais tranquille qu'une fois que j'aurai payé ;-) !
Et là, la boule d'angoisse...
La fin du mois approche, je ne me suis privée pour ainsi dire de rien en Avril...
La Carte Bleue va-t-elle passer...???
Fébrilement, je compose les numéros sur mon clavier...
Le doigt tremble au-dessus du pavé "valider"...
Je ne peux plus reculer...
Je ferme les yeux... J'appuie...
"Veuillez noter votre numéro de transaction"...
Je file chez Ourange, j'y trouve le mail de confirmation de commande.
Heu-reuse !!!

Conclusion : Lilly, sur les ventes privées, faut pas l'énerver !!!

*