Plume

Parce que je me sens fatiguée... Et pire que ça encore... Lasse...
Parce que travailler à nouveau le dimanche a tout décousu dans ma vie et que je peine à m'organiser sur ce faux rythme...
Parce que les médicaments m'assomment, me déconnectent, mais que je ne suis pas encore assez forte pour faire sans...
Parce que le boulot tourne au cauchemar et me pompe le peu d'énergie qu'il me reste...
Parce que je suis anesthésiée... Je viens vous voir, vous lire... Vous me faites rire, pleurer, vous me donnez à réfléchir... Mais je ne trouve pas les mots pour vous le dire... Alors je repars comme j'étais arrivée... Sur la pointe des pieds...

Je ne me referai pas...
La seule chose dont je suis capable dans ces cas-là, c'est me taire...

*