Coccinelles

Et oui, "la dictatrice" revient aujourd'hui de vacances, après nous avoir fichu une paix royale pendant une douzaine de jours...
On était si bien, avec son adjointe...
On travaillait dans le calme...
A chaque problème était trouvée une solution...
On recevait même cette chose qui nous était devenue inconnue, après onze mois de son règne sans partage : des compliments, des félicitations, des encouragements... A défaillir de bonheur !

Et oui, demain matin, j'ai une réunion de m*rde à 8 heures alors que je ne commence le boulot qu'à midi et une mardi soir jusqu'à 22h30 alors que ma journée de travail est sensée se terminer à 17 heures...
Des réunions o-bli-ga-toires... Bien sûr... ;-) !
Et là, je me dis que c'est bien bon d'être déléguée du personnel, même si la plupart du temps, il faut bien le reconnaître, ça aurait plutôt tendance à me gonfler... Mais ça leur rend les "représailles" tellement plus difficiles...!
Dans le même temps, et comme tant de mes collègues, je ne rêve que d'une chose : le licenciement...
Si c'est pas malheureux, ça, ma Bonne Dame...

Et oui, je suis à nouveau seule à la maison, depuis une semaine maintenant, et j'en ai marre de parler à mes chats, à ma voiture, au micro-ondes histoire d'avoir l'impression que ça bouge là-dedans...
Je croyais, depuis des années, être une grande solitaire...
Peut-être...
Mais bon, quand on est habitué à avoir une présence autour de soi, le vide devient rapidement saoûlant...
Ben ouais... J'ai bientôt 39 ans et je m'ennuie de mes parents... ;-) !

Encore huit jours avant de retrouver mon Amoureux...
Encore vingt kilos à perdre avant de pouvoir envisager tout ce que je souhaite envisager...
Encore un petit mois avant les vacances en Normandie...
Encore un dimanche à travailler avant de pouvoir me reposer...

Pfiou... C'est fou ce que la vie me passionne, en ce moment...

Heureusement, demain, c'est le printemps !!!

***

Edit de 8h08...

A la relecture/revoyure, je me dis que vous allez peut-être vous poser des questions sur ces coccinelles mutantes...
C'est juste que je suis en pleine crise "je-veux-un-nouveau-tatouage", que je n'ai pas beaucoup de sous et que, par conséquent, la branche de cerisier japonais qui monte de la hanche jusqu'à l'aisselle en se ramifiant sur les côtes, sous la poitrine, ça ne sera pas pour ce coup-là...
Du coup, histoire de satisfaire cette envie pressante, je me suis dit qu'une coccinelle, c'était aussi bien ;-) !
D'où mes errances insecti-je-ne-sais-trop-quoi sur le net d'hier...
Et, quand je suis tombée sur celles-là, j'ai pensé "printemps", allez savoir pourquoi ;-) ...!!!

*