Grossesse

Alors, déjà, dans ma tête, l'association dans une même phrase des mots "régime" et "grossesse", pardonnez-moi, je vais être vulgaire, mais ça me donne la g*rbe !
Et puis, la cliente, elle est là, toute jeune, toute blonde, toute mimi, son gros ventre tout emmitouflé dans un joli manteau gris... Attendrissante...
Je sais, je n'ai pas le droit, ça ne me regarde pas, mais je me lance.
Le plus gentiment du monde. En prenant mon air tendre.
"Franchement, vous croyez vraiment que c'est le moment de vous mettre au régime...? Peut-être que ça pourrait attendre que votre bébé soit arrivé, non...?"...

"Oh non... Ne vous inquiétez pas... On s'est mal comprises ! Evidemment que je ne veux pas me mettre au régime ! Non, ce que je veux c'est le régime pour être sûre d'avoir une fille..."...

Et là, la consternation...
J'ai fait un bond dans le temps de vingt et un ans en arrière, j'ai repensé à ce bac option sciences nat' obtenu à l'arrache.
A ce terrible sujet qui m'a valu un royal 9, comme en maths et en physiques... Assorti d'un coefficient 4, comme les maths et la physique... Autant vous dire que j'ai dû ramer comme une malade derrière pour l'avoir, ce p*tain de diplôme-qui-sert-à-rien... ;-) !
C'était sur la génétique, la fécondation et la différenciation sexuelle...
Bon, je sais, ma note ne me permet guère de donner de leçons...
Il n'empêche que j'ai au moins compris une chose dans les cours de cette vieille chouette au nom d'oiseau qui me servait de prof : il était trop tard, ma blondinette de cliente n'y pourrait rien changer...

Alors, j'ai essayé de lui expliquer.
Que la nature avait déjà choisi, il y a plusieurs mois de ça, qu'elle pourrait bannir tout le sel possible de son alimentation, ça n'y changerait rien...
Que 10 euros pour un bouquin qui ne pouvait rien contre le cours de la Vie avec un grand V, c'était trop cher payé...
Rien à faire, elle l'a quand même commandé.
Avec les yeux humides car certainement ébranlée par ce que je venais de lui révéler.
Mais aussi pleine d'espoir...
"Vous comprenez, je rêve tellement d'avoir une fille !"...

Et vous savez quoi, je ne lui souhaite qu'une chose, à cette jeune femme : que son bébé soit effectivement une fille.
Et peut-être qu'elle repense avec amusement à ce jour où nos routes se sont croisées.
En se disant que je vaux bien mieux comme libraire que lorsque je tente de faire dans le scientifique... ;-) !!!

*** Illustration "empruntée" sur le net, je l'ai trouvée tellement adorable, tellement vraie ! ***

*